Content



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deiv
Smash d'Agathe
Smash d'Agathe
avatar

Masculin Age : 27
Version(s) : Wii U + 3DS
Perso. fav. : Samus

Carrière de Smasheur
Équipe: DAPF'T

MessageSujet: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Ven 29 Mar 2013, 13:05



Salut à tous !
Aujourd'hui un sujet un peu plus culturel que d'habitude. Je vais vous parler du Système Solaire, mais surtout de ses planètes ! Premier petit point, Système Solaire est le nom de notre système planétaire, dire qu'il y a d'innombrables systèmes solaires est un abus de langage, il est plus exacte de dire qu'il y a d'innombrables systèmes planétaires. Système solaire est un nom venant de son étoile, le Soleil. Personnellement je ne faisais pas la différence avant de me renseigner.


la voie lactée dans toute sa splendeur avec la position du soleil toute relative

Le Système Solaire est l'un des habitants de la Voie lactée, la galaxie dans laquelle nous nous trouvons. Cette gigantesque maman abrite sous son sein quelques 300 milliards d'étoiles. Elle est née "peu" après la naissance de notre univers et a aujourd'hui à peu près 13,2 milliards d'années (contre 13.8 pour l'univers, attention toutefois, c'est une approximation, comme beaucoup de nombre dans ce sujet).

Parmi cette effroyable quantité d'étoiles, l'une d'elles, la plus proche de nous, nous est primordiale. Le Soleil est à la base de notre Système planétaire, c'est lui qui l'a fait naître et qui le fait vivre. Au début le Système Solaire n'était qu'un gigantesque nuage de poussière comme tant d'autre. Avec le temps les particules au centre de ce nuage se sont rassemblées par effondrement gravitationnel (elles se sont effondrés sur elles-même). Le Soleil est donc né au centre de toute cette masse, le reste des poussières autour d'elle se sont mit à tourner autour formant un disque protoplanétaire, un disque qui deviendra des planètes.
L'image qui suit représente assez bien ce qu'a été notre système avant que les planètes ne se forment entièrement.


Le soleil aussi a eu droit à son anneau !

Avec le temps certaines parcelles sphériques du disque se sont assemblées, créant de grands halos noir de vide. Les planètes commencent à naître ainsi, attirant à elles les nuages de particules flottant autour d'elles sur l'anneau du Soleil, on appel cela l'accrétion. À l'extrême elles deviendront assez grosses pour vider l'anneau de toute sa substance, ne laissant de lui que quelques sphères qui sont aujourd'hui les soeurs de la terre.

Et ce Système le voici tel qu'il est à ce jour.


Cette image vous est familière, non ?

Le Soleil possède 8 planètes et 5 planètes naines (connus à ce jour). Nous verrons en détails les 8 planètes mais ne survolerons qu'une seule de ses planètes naine.
Les planètes sont divisées en deux catégories, tellurique et gazeuse.

Planètes telluriques : Composées de roche et de métaux, elles possèdent un sol bien rigide décomposable en trois partie, noyau, manteau et croûte. Etant composées majoritairement de solide, leur densité est forte.
Planètes gazeuses : Elles sont constitués de gaz et n'ont pas de sol rigide, leur densité est basse mais elles compensent cela par leur très grande taille. Contrairement aux planètes telluriques elle possèdent un très grand nombre de satellites.

Bon et bien commençons !

Le Soleil
Il tient son nom du latin Soliculus, il est composé à 74% d'hydrogène, de 24% d'hélium et d'une petite portion d'éléments plus lourds. Son diamètre est de 1,4 millions de kilomètres soit 219 fois plus grand que la terre. Et il est intéressant de voir que sa masse représente presque 99,9% de la masse de tout le système solaire...


Soleil, étoile bienfaisante et donneuse de vie

Si le Soleil est chaud c'est qu'il pratique à chaque instant la fusion nucléaire, il assemble son hydrogène pour former de l'hélium, cela dans une gigantesque quantité d'énergie (un peu plus accessoirement c'est ce que nous essayons de reproduire sur le site de Cararache au sud de la France, un projet d'une ambition mondiale dont je vous parlerais sûrement un jour puisque j'y suis allé.) Sa température de surface avoisine les 5750 Kelvins (pour passer de degré à kelvin il vous suffit d'ajouter 273). Pour comparaison, le tungsthène, le métal le plus résistant à la chaleur, fond à 5828 Kelvins. Le centre du soleil, c'est une autre affaire, nous avons des pics à 100 millions de Kelvins ! Ici pas de comparaison simple possible. Après tout ce qui est intéressant ce n'est pas la grandeur de la température mais le temps qu'elle subsiste. Dans le LHC (large Hardon Collider, accélérateur de particule de plus grand du monde, à 30 minutes même pas de chez moi !) la température de collision de noyaux lourds monte à 13.1018 Kelvins (10'000'000'000 fois plus), c'est énormément plus mais ça ne dure qu'un instant ridicule. Le soleil va garder un voisinage de cette température pour encore quelques milliards d'années.
Chose assez paradoxale par rapport à la surface du soleil, sa couronne, c'est à dire les quelques millions de kilomètres qui s'étalent au delà du soleil est bien plus chaude que sa surface, plus d'un million de Kelvins ! La raison en est encore mal connue mais il semblerai que ce soit du fait du champ magnétique solaire qui génère un plasma de très basse densité.
On pourra noter que son attraction gravitationnelle est 28 fois plus grande que sur terre, absolument insoutenable par quoi que se soit de connu, de plus il n'y a pas de sol pour se poser (Oh grand dieu non !).

Maintenant petite question stupide, la vie est-elle possible sur cet enfer ? Evidemment que non, mais c'est étrangement grâce à cet enfer que la vie est possible ailleurs !


Mercure
Cette choupinette est la planète tellurique la plus proche du soleil, elle est aussi la plus petite des 8 (son rayon est 2.6 fois plus petit que la terre). Elle ne possède pas d'atmosphère, sa surface est donc parsemée de cratère un peu comme la lune. Il faut avouer qu'elle n'est pas la plus intéressante. On pourra tout de même noter qu'elle tourne très lentement sur elle-même (une rotation en 59 jours) et que son ses orbites ne sont pas du tout rond et centré. Elle fait un tour complet autour du Soleil en 88 jours.


Mercure ! Grise, vide, une planète bien triste

Sa température de surface varie selon quelle face est exposée au soleil, -183° à l'ombre et 427° au soleil, en somme rien de très attirant. On pourra toutefois apprécier sa faible gravité, 3,7g (contre 9,81 pour la terre) ce qui est très élevé pour une aussi petite planête, Mars qui est bien plus grosse possède presque la même !

Visite spatiale : Deux sondes l'ont abordé, Mariner 10 en 1974-1975, MESSENGER en 2008-2009 et bientôt BepiColombo.
Visite sur sol : Rien de prévu à ce que je sache et au vu de la pauvreté de la planète on préférera investir du temps et de l'argent sur d'autres astres.
Possibilité de vie : Absolument pas
Satellites : Aucun


Vénus
Si les femmes viennent de Vénus alors je les plains, cette planète tellurique est un véritable purgatoire. Sa surface est constamment arrosée de pluies d'acide, sa pression atmosphérique est monstruseuse, à tel point que le CO2 est liquide plutôt que gazeux. Elle a presque la même taille que la Terre et une gravité un peu en dessous (8,87g). Sa température de surface vogue autour des 460°, et pour cause, son atmosphère est près de 100 fois plus massive que celle de la terre. Un véritable cloître orange et jaune saturée en dioxyde de carbone.


Un petit air de planète gazeuse vous me direz, certainement à cause de sa lourde atmosphère

Vénus possède une particularité partagée avec Uranus, sa rotation autour d'elle même est rétrograde, c'est à dire qu'elle ne tourne pas sur elle même dans le même sens que ses soeurs. Cela a pour incidence que sa journée est plus longue que son année. En effet elle présente très longtemps la même face au soleil, car en tournant autour de celui-ci sa rotation (sur elle même) aura fait en sorte que la face présentée précédemment soit presque la même ensuite. Je vous laisse imaginer dire que vous avez 22 ans mais 21 jours sur cette planète. (l'année dure 225 jours jours terrestres et la journée dure 243 jours !). Elle est aussi la planète à posséder la trajectoire la plus circulaire autour du soleil. Avec toutes ses particularités elle en est une planète bigrement intéressante.

Visite spatiale : 21 sondes ont/auront côtoyé Vénus.
Visite sur sol : Rien de prévu à ce jour, les conditions à sa surface sont un véritable frein. Si ce n'est des capsules qui ont étudiés l'atmosphère de la planète avant de tomber au sol pour ne plus bouger.
Possibilité de vie : Impossible, mais il y a peut être eu quelque chose il y a quelques milliards d'années.
Satellites : Aucun


Terre
Notre planète bleue est une merveille, certainement la plus grande merveille du Système Solaire. Elle abrite un nouveau degré de complication à l'échelle de l'univers, la vie.
Il me semble inutile de vous en parler si ce n'est de son satellite que j'aborderai plus tard. Vous verrez que notre lune est unique en son genre !


Nous sommes terriens, cette planète est notre berceau.


Mars
Quatrième planète du système solaire et dernière planète tellurique. 10 fois plus massive que la lune et 10 fois moins massive que la Terre, la planète rouge est une version plus petite et plus vieille de la terre (à l’exception de ses sommets montagneux et canyon qui sont les plus grands de notre système, 21km pour le mont Olympe contre 9km pour l'Everest). La gravité y est 3 fois moins forte que sur terre. Ses basses températures sont expliquées par le fait qu'elle soit bien plus distante que nous, il y a trois fois moins d'énergie solaire qui lui parvient par rapport à la terre.


La planète rouge, peut être a-t-elle un jour abrité la vie !

L'atmosphère de Mars n'est pas très épaisse, elle est composée à 95% de CO2 et est très poussiéreuse, c'est d'ailleurs cette poussière qui lui donne cette couleur rouge cuivreuse. L'année dure 687 jours et la journée est à peut près aussi longue que celle de la terre).
Mars est la planète la plus intéressante du système à ce jour car elle est la plus proche et qu'elle n'oppose pas autant de résistance à l'exploration que Vénus. Nous y avons déjà envoyé plusieurs sondes terrestres pour révéler une présence d'eau glacée à la surface. Non encore trouvée jusque la. Nous supposons que Mars possède quelques quantités d'eau glacée dans sa croûte terrestre et donc peut être de la vie, ou ce qu'il en reste.
Des projets d'envoie de personne sur la planète rouge arborent l'esprit de beaucoup de gens. Ce n'est pas pour demain mais pas pour trop longtemps non-plus. Nous sommes aujourd'hui en phase de test avec une simulation de plusieurs personnes misent dans les conditions de voyage. Un allé durerait 250 jours ! Voilà de quoi refroidir beaucoup d'envie d'aventures. À ce que j'en sais la simulation n'est pas réjouissante, après quelques mois le personnel dort 2 heures supplémentaires et a tendance à en faire de moins en moins. Et en plus, après il y a le retour...

Visite spatiale : Beaucoup de sonde ont été envoyées, la première est arrivée à destination en 1964, il s'agissait de Mariner 4 (il y a eu 6 échec avant que celle-ci n'y parvienne.)
Visite sur sol : 2 robot y sont parvenus, dont un l'année passée ! Une visite en chair et en os est fortement désirée et viendra certainement un jour. Mars sera la première conquête inter-planaire de l'homme.
Possibilité de vie : Aujourd'hui les chances sont infimes mais peut être a-t-elle abrité la vie auparavant.
Satellites : Deux


La ceinture d'astéroïdes
J'avoue ne pas m'être trop intéressé à cet anneau de rochers. Je puis simplement vous dire que si elle n'a pas formée de planète en s'assemblant comme le reste c'est à cause de Jupiter qui exerce une force sur elle brisant les chaines d'astéroïdes plutôt que de les garder ensemble. On pourra toutefois noter qu'il existe une planète naine dans cette ceinture, Cérès, d'un diamètre de presque 1000km !


Jupiter
Première planète gazeuse plus proche du soleil et 5ème planète. Jupiter est la plus grosse planète du système solaire et aussi la plus lourde (2,5 fois plus lourde que toutes les autres planètes réunies !) Son rayon est de 71'500km, par contre la planète est tellement grande que la différence entre son rayon équatoriale et polaire est remarquable (67'000km pour le rayon polaire), cela est du à sa rotation sur elle même, la force centrifuge (accélération tangentielle pour ceux qui s'y connaissent un peu mieux) tire la matière vers l’extérieur aplatissant la planète. Bien évidemment ce phénomène est présent sur toutes les planètes puisqu'elles tournent toutes ; mais à différentes échelles. Jupiter tourne à 47'000km/h (à cette vitesse la on se voie même plus pisser certains diront) contre 1'700km/h pour la terre. Si certains plus petit se demandent pourquoi on ne se sent pas tourner c'est comme quand nous sommes dans un avion, on a beau aller à plusieurs centaines de km/h, une fois l'avion à vitesse constante on se sent tout à fait normal (C'est l'accélération qui donne l'impression que l'on bouge à l’intérieur de l'appareil, pas la vitesse). L'année jupitérienne est 12 fois plus longue que celle de la Terre tandis que sa journée ne dure que 10 heures, ce qui fait 10400 jours environ dans une année sur cette planète !


Un véritable monstre, c'est tout relatif mais un monstre quand même

Ses températures ne sont pas très intéressantes, il y fait froid (-110°,-160°). Mais plutôt pour continuer dans un registre monstrueux la masse de Jupiter fait qu'elle préside à elle seule un bon nombre d’interaction dans le Système Solaire (notamment son influence sur la chaine d’astéroïde citée plus haut). Jupiter se trouve sur un maxima de taille pour son genre, si elle avait été plus lourde sa masse l’aurai fait s’écraser un peu plus sur elle-même la rétrécissant du coup. Elle se trouve donc sur le haut d’une courbe significative de la taille des planètes de son genre par rapport à leur masse (je précise genre car il existe d’autres géantes gazeuses hors du système bien plus grosses mais considérées comme jupiters chaudes car plus proche de leur étoile). Jupiter a aussi peut être raté sa vocation d’étoile, si elle avait été plus grosse peut être aurait-elle pu donner naissance à ce type d’astre, après tout la plus petite étoile connue n’est plus grosse que de 30% ! Jupiter a donc une vocation d’étoile ratée.

Visite spatiale : 11 sondes ont été envoyés, une est encore en chemin, la toute première a atteint la planète fin 1973.
Visite sur sol : Impossible car elle ne possède pas de sol rigide
Possibilité de vie : Impossible.
Satellites : 67 satellites naturels dénombrés à ce jour dont un que nous aborderons plus tard.


Saturne
Seconde planète gazeuse et 6ème au classement. Saturne possède un diamètre 10 fois plus grand que celui de la Terre, il serai possible de placer 760 comme elle dedans. L'année Saturnienne dure 29 années terriennes. Elle possède aussi un diamètre équatorial très différent de son diamètre polaire (presque 10% de différence) ceci est du à sa vitesse de rotation mais aussi à sa composition interne extrêmement liquide.


Comme quoi c'est possible d'être grosse et belle

Saturne est la seule à posséder une densité inférieure à celle de l'eau, s'il existait une flaque d'eau assez grande elle flotterait dessus. Cela dit, ce qui caractérise le plus Saturne ce sont ses anneaux, il va de soit que cette splendeur est l'un des top du système solaire. Ils sont constitués de roche et de glace et on peut les diviser en 13 morceaux indépendants (pour l'instant). De plus ils sont bien plus brillants que ceux d'autres géantes gazeuse hors de ce système, ils sont observables avec de simple jumelles ! Bon évidemment il faut que les conditions d'observations et de distances soient bonnes.

Visite spatiale : La première est arrivée en 1979, elles sont 4 a y être parvenu.
Visite sur sol : Impossible car elle ne possède pas de sol rigide
Possibilité de vie : Impossible.
Satellites : 53 satellites confirmés et nommés dont un que nous aborderons plus tard.


Uranus
Planète gazeuse avant dernière de la liste ! Elle est la première planète découverte à l'époque moderne (époque ayant suivi le Moyen age), première aussi à être trouvée avec un télescope. Elle est visible à l'oeil nu comme les 3 autres géantes gazeuses mais ne fut jamais identifiée avant à cause de son faible éclat. Elle et Neptune sont de composition interne et atmosphérique différente que les deux précédentes, c'est pourquoi on peut les placer dans une catégorie de géante glacée. Effectivement Uranus est la planète la plus froide du système, -220° !


On dirait une bille, simple, ronde et absolument perdue

Uranus est couchée, son axe de rotation est presque dans le plan de révolution autour du soleil. Ses pôles nord et sud sont donc placés la ou est l'équateur chez les autres. C'est un peu comme si elle roulait sur son orbite. Inutile de dire qu'elle est la seule dans cette configuration. Cette étrangeté fait que son champ magnétique est un peu tordu, il n'a pas une forme conventionnel.
Pour ce qui est de sa masse et de son volume elle n'est pas aussi disproportionnée que Jupiter et Saturne, elle est "seulement" 14 fois lourde que la Terre et son diamètre est grosso-modo 4 fois plus grand. Quand à sa durée de révolution on approche du siècle avec 84 ans.

Visite spatiale : Une unique sonde, voyager 2, arrivée en 1986.
Visite sur sol : Impossible car elle ne possède pas de sol rigide
Possibilité de vie : Impossible.
Satellites : 27 satellites naturels connus.


Neptune
Neptune est la dernière planète du système solaire, gazeuse elle aussi. Elle fête ça tous les jours avec des vents colossaux allant jusqu'à 2000km/h. Il lui faut 165 ans pour faire un tour sur son orbital. Elle est plus massive qu'Uranus mais un peu moins grande. Sinon elle ressemble beaucoup à cette dernière pour ce qui est de son atmosphère. Son année est deux fois plus grande que celle de Uranus, il lui faut 165 ans !


Sa couleur bleue impressionnante vient en majeur partie du méthane composant son atmosphère

Cette planète n'a pas été découverte par observation, alors comment direz-vous ? Neptune est une trouvaille du calcul mathématique ! Après observation d'étrangetés dans l'orbitale de Uranus le français Alexis Bouvard est le premier à supposer la présence d'une huitième planète début XIXe siècle. Chose confirmée par deux astronomes britannique et français en 1843 et 1846. Pardonnez la courteur progressive des descriptions, les planètes gazeuses ne m'inspire pas autant que les telluriques, de manière triviale elles se ressemblent beaucoup (même si c'est une honte de dire une chose pareille.)

Visite spatiale : Une unique sonde, la même que pour Uranus, voyager 2, arrivée en 1989.
Visite sur sol : Impossible car elle ne possède pas de sol rigide
Possibilité de vie : Impossible.
Satellites : 13 satellites naturels connus.


Je ne vous ai pas parlé des distances de chaque planète par rapport au soleil, voici une image permettant de visualiser à peut près leur taille et leur espacement.
- Le soleil est une orange
- La terre est un grain de sable à 9 mètres du soleil
- Jupiter un noyau de cerise à 60 mètres du soleil
- Saturne un noyau de cerise à 120 mètres du soleil
- Pluton un ridicule grain de sable à 600 mètres du soleil


Pluton ?
J'avais dis que je parlerai de l'une des planètes naines, Pluton était considérée autrefois comme la neuvième planète du système solaire, mais la découverte d'autres corps identiques à elle l'a fait tomber à un rang de planète naine. Elle est couplée à une autre planète, Charon, le centre de gravité de ce couple se situant dans le vide les séparant. C'est une planète tellurique composée de méthane mais aussi de glace d'eau. La pauvre ne peut compléter son orbital que tous les 248 ans, sa petite vitesse de rotation fait que ses journées sont 6 fois plus longue que sur Terre.


Non ce n'est pas une photo, la sonde envoyée jusqu'à elle n'y parviendra qu'en 2015

Pluton est plus petite que la lune, de un tiers. Ses températures du surface sont de -223°, il y fait bigrement froid. Elle reçoit 1000 fois moins de lumière que la terre et le soleil lui apparaît comme une bille de lumière.

Visite spatiale : La sonde New Horizons envoyée en 2006 arrivera à destination en 2015.
Visite sur sol : Rien de prévu, son éloignement et sa petitesse en font un caillou sans grande valeur comparés à ses cousines.
Possibilité de vie : Impossible.
Satellites : Charon avec laquelle elle tourne peut être considérée comme son satellite.


Europe
Europe est le satellite de Jupiter le plus intriguant, c'est un satellite de type accrétion (j'explique ce que sont les types plus en dessous). Elle est moitié moins grande que la terre, sa surface est une vaste étendue d'eau gelée à -150° mais ce qui fait tout son intérêt c'est ce qui se cache en dessous de cette couche.


Sous la poussière et la glace, peut être un océan ou la vie, aussi minime soit-elle, a pu se développer !

Elle possède une atmosphère ténue, principalement composée de dioxygène. Ce qui nous fait penser qu'un océan parcours la couche inférieur à sa croûte terrestre sont majoritairement les mouvements de cette dernière, le fait de se trouver sur une couche liquide accrois sa facilité de déplacement et la déformation générale du satellite. Mais bien sûr ce ne sont à ce jour que des théories.

Visite spatiale : Plusieurs survol depuis 1970.
Visite sur sol : Aucune à ce jour, mis en cause le long parcours, les difficultés à gérer une forte attraction gravitationnelle voisine (celle de Jupiter) et le gros niveau de radiation nécessitant de lourdes protections. Qu'à cela ne tienne les projets sont toutefois légions, voyez EJSM et NEMO.
Possibilité de vie : Peut être dans cet océan caché.


Titan
Satellite de saturne cette-foi-ci, Titan est l'unique satellite à posséder une atmosphère dense, c'est ce qui fait tout son intérêt. Il est un peu plus petit que Mars. Titan est considéré comme une version primitive de la terre, mais à température bien plus basse (-180°). C'est un potentiel hébergeur de vie extraterrestre microbienne et si ce n'est pas le cas aujourd'hui il peut se présenter comme un environnement riche en chimie organique prochainement. De la même manière que pour Europe, certains soupçonne la présence d'un océan souterrain. Titan est un satelitte de type accrétion.


Aujourd'hui mort, peut être vivant demain...

Visite spatiale : Deux sondes, une dans un premier temps pour l'observation de Jupiter et l'autre pour l'étude de l'atmosphère de titan.
Visite sur sol : La seconde sonde citée plus haut s'est posée sur Titan en 2005.
Possibilité de vie : Aujourd'hui peut probable mais propice à de la vie dans un ou deux milliards d'années


Pour terminer cette chronique je vais vous parler des trois type de satellite que nous avons identifié.

Accrétion
Lors de la formation d'une planète on retrouve une grande quantité de débris tournoyant autour d'elle, si ces débris ne finissent pas par tomber sur la planète en question ils reste autour de celle-ci, c'est ce phénomène qui forme les anneaux autour des planètes. Puis les débris sur la même orbital peuvent se mêler les un aux autres et former des satellites aussi gros que peu l'être la terre. Cette façons de faire est identique aux planète pour le soleil, car après tout, les planètes sont les satellites du Soleil. Les deux satellites Europe et Titan sont des satellites de ce type.

Capture
Cette méthode est assez archaïque et c'est la plus courante. Il s'agit "simplement" d'un gros astéroïde qui passe assez proche d'une planète pour être capturé dans son champ gravitationnel, sans pour autant s'écraser dessus. Les deux satellites de Mars, Phobos et Déimos (respectivement 9km et 22km de diamètre) sont de de ce type, il viennent très certainement de la ceinture d’astéroïde.

Collision
La Terre est la seule à posséder un satellite de ce genre (quoi que peut être que Pluton et Charon sont liées par cette méthode), la lune est donc un objet rare. Pour satisfaire cette méthode il faut qu'un monstrueux astéroïde percute une planète, le choc éventre complètement la planète et sa substance s'échappe d'elle. Puis un peu comme pour l'accrétion, la matière échappée se réunira autour de la planète meurtrie pour former un satellite.
Dans le cas de la terre il est dit qu'une fois la Lune formée elle se serai à nouveau écrasée sur la planète à cause de sa trop grande masse, ce second impact, moins colossale que le précédent aurait fait naître une Lune moins grande mais cette fois-ci en osmose avec notre planète. Celle que nous connaissons !



Voilà pour cette chronique, je ne pensais pas y passer autant de temps, j'espère que vous trouverez ça complet et intéressant. Je n'ai pas toujours mis les mêmes données à chaque fois (je ne parle pas tout le temps de la température et de la gravité pour chaque planète par exemple), cela pour éviter la répétition, si j'avais voulu le faire autant présenter un tableau de valeur, je sais bien qu'un tableau c'est juste chiant.
De plus au moment ou je termine ces lignes ma mère revient des courses et est passée par la case courrier de laquelle Bioshock infinite est miraculeusement sorti ! Sur ce je vous laisse, moi j'ai un agneau à sauver ! (comprendra qui pourra)


Dernière édition par Deiv le Ven 29 Mar 2013, 23:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phitouppe
Admin
Admin
avatar

Masculin Age : 23
Version(s) : Wii U + 3DS
Perso. fav. : Gros Poulet

Carrière de Smasheur
Équipe: DAPF´T

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Ven 29 Mar 2013, 13:36

Combien de temps?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deiv
Smash d'Agathe
Smash d'Agathe
avatar

Masculin Age : 27
Version(s) : Wii U + 3DS
Perso. fav. : Samus

Carrière de Smasheur
Équipe: DAPF'T

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Ven 29 Mar 2013, 13:39

5h je dirais, mais en n'étant pas absolument concentré dessus (quelques saut sur mush) et facebook plus du blablatage. Je ne suis pas très efficace. Peut être 3h, non je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phitouppe
Admin
Admin
avatar

Masculin Age : 23
Version(s) : Wii U + 3DS
Perso. fav. : Gros Poulet

Carrière de Smasheur
Équipe: DAPF´T

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Ven 29 Mar 2013, 13:45

je suis en train de lire. Tu as pas détaillé la naissance du soleil, tu as pas dit par exemple que le nuage de poussière qui s'est comprimé sappele une surper nova qui est apparue après l'implosion d'une autre étoile :o)) c'est toujours intéressant lol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deiv
Smash d'Agathe
Smash d'Agathe
avatar

Masculin Age : 27
Version(s) : Wii U + 3DS
Perso. fav. : Samus

Carrière de Smasheur
Équipe: DAPF'T

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Ven 29 Mar 2013, 13:48

C'est vrai que c'est le genre de truc dont j'aurai pu parler, mais il y a tellement de choses que j'aurai pus dire en plus, que je n'ai pas voulu, que je n'ai pas trouvé, que je n'ai pas vu, que je ne sais pas, etc
Je mets plus le point sur les petites particularités de chaque astre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phitouppe
Admin
Admin
avatar

Masculin Age : 23
Version(s) : Wii U + 3DS
Perso. fav. : Gros Poulet

Carrière de Smasheur
Équipe: DAPF´T

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Ven 29 Mar 2013, 13:57

Oh tu mets pas la durée des jours sur chaque planètes ou une année, ça je trouve ça vraiment dommage par exemple une journée sur mercure dure plus de 58jours chez nous, et elle fait le tour du soleil en 88 jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deiv
Smash d'Agathe
Smash d'Agathe
avatar

Masculin Age : 27
Version(s) : Wii U + 3DS
Perso. fav. : Samus

Carrière de Smasheur
Équipe: DAPF'T

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Ven 29 Mar 2013, 14:04

ok je reprends ça.

Check !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuthor
Graphiste
Graphiste
avatar

Masculin Age : 27
Version(s) : Wii U + 3DS

Carrière de Smasheur
Équipe: DAPF'T

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Ven 29 Mar 2013, 14:28

Oula! Sacré pavé!

Je lirai ça ce soir, je suis en cours en ce moment! ^^

Mais rien qu'en voyant on voit le taf^^

_________________
DORADE DE GÉNÉRATIONS EN GÉNÉRATIONS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosqi
Hyper Smash
Hyper Smash
avatar

Masculin Age : 24
Version(s) : 3DS
Perso. fav. : Mr. :Hap:

Carrière de Smasheur
Équipe:

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Ven 29 Mar 2013, 15:36

Pareil je lirais ce soir ^^ Par contre j'ai remarqué en "feuilletant" que tu ne parles pas de l'origine ethymologique des noms des planetes/satellites/lunes etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deiv
Smash d'Agathe
Smash d'Agathe
avatar

Masculin Age : 27
Version(s) : Wii U + 3DS
Perso. fav. : Samus

Carrière de Smasheur
Équipe: DAPF'T

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Ven 29 Mar 2013, 17:58

Peut être parce que ça ne m'intéresse pas beaucoup, j'y ai pensé au début, c'est pour ça que j'en parle pour le soleil mais je ne l'ai plus mis ensuite. Du coup c'est bel et bien voulu. Je n'y accorde pas beaucoup d'importance, ce ne sont que des noms.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuthor
Graphiste
Graphiste
avatar

Masculin Age : 27
Version(s) : Wii U + 3DS

Carrière de Smasheur
Équipe: DAPF'T

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Ven 29 Mar 2013, 21:12

Hum, les noms donnent souvent pas mal d'informations sur l'objet, le sujet en lui même!

Allez go lecture!

_________________
DORADE DE GÉNÉRATIONS EN GÉNÉRATIONS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Buddha
Smash Redoutable
Smash Redoutable
avatar

Masculin Age : 21
Version(s) : Wii U
Perso. fav. : Personnage Fort

Carrière de Smasheur
Équipe:

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Ven 29 Mar 2013, 21:28

Cool encore une chronique des trucs
Merci Deiv, c'était bien sympa de lire encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=b62RgDBmly8
Tuthor
Graphiste
Graphiste
avatar

Masculin Age : 27
Version(s) : Wii U + 3DS

Carrière de Smasheur
Équipe: DAPF'T

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Ven 29 Mar 2013, 22:11

Encore une belle chronique!

J'ai appris quelques trucs, et même si ce n'est plus le cas, Pluton restera toujours la 9 ème planète! Mon monde gravite autour du chiffre neuf, je le trouve partout, chiffre fétiche :p!

Par contre, le ° Kalvin, c'est pas 273 °C en plus???

_________________
DORADE DE GÉNÉRATIONS EN GÉNÉRATIONS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deiv
Smash d'Agathe
Smash d'Agathe
avatar

Masculin Age : 27
Version(s) : Wii U + 3DS
Perso. fav. : Samus

Carrière de Smasheur
Équipe: DAPF'T

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Ven 29 Mar 2013, 23:11

Oui Al ma même envoyé un message pour me le dire, je me suis planté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tuthor
Graphiste
Graphiste
avatar

Masculin Age : 27
Version(s) : Wii U + 3DS

Carrière de Smasheur
Équipe: DAPF'T

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Ven 29 Mar 2013, 23:51

Hahaha, les relous XD

_________________
DORADE DE GÉNÉRATIONS EN GÉNÉRATIONS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deiv
Smash d'Agathe
Smash d'Agathe
avatar

Masculin Age : 27
Version(s) : Wii U + 3DS
Perso. fav. : Samus

Carrière de Smasheur
Équipe: DAPF'T

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Sam 30 Mar 2013, 09:27

Nan vous avez bien raison x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phitouppe
Admin
Admin
avatar

Masculin Age : 23
Version(s) : Wii U + 3DS
Perso. fav. : Gros Poulet

Carrière de Smasheur
Équipe: DAPF´T

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Sam 30 Mar 2013, 10:03

J'ai tout lu, ça fait plaisir de voire des intéressés. Par cotre je n'ai rien appris
Tu parles que de deux satellites surement les plus intéressants, mais j'aurais bien aimé une description de Miranda

Par contre bémol tu as oublié de citer la seconde ceinture d'asteroid après pluton et les nuages d'oort encore plus loin (très intéressant) qui font bien partie du système solaire.

C'est des nuages d'oort que naissent les comètes: http://fr.wikibooks.org/wiki/Wikijunior:Syst%C3%A8me_solaire/Nuage_d%27oort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supersalut64
Smash d'Acier
Smash d'Acier
avatar

Masculin Age : 19
Version(s) : 3DS

Carrière de Smasheur
Équipe:

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Sam 30 Mar 2013, 10:10

Phit c'est pas la mort cet oubli

En tout cas t'as fais du bon travail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phitouppe
Admin
Admin
avatar

Masculin Age : 23
Version(s) : Wii U + 3DS
Perso. fav. : Gros Poulet

Carrière de Smasheur
Équipe: DAPF´T

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Sam 30 Mar 2013, 10:13

Ce sont des sections du système solaires, dont les nuages d'oort qui sont littéralement des nuages de glace dans l'espace où se disperse les comètes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toune
Mec vachement stylé
Mec vachement stylé
avatar

Masculin Age : 24
Version(s) : Ne sait pas

Carrière de Smasheur
Équipe: France

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Sam 30 Mar 2013, 10:55

A quand la chronique des turcs sur le kébab ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.noelshack.com/2014-11-1394556007-gif-wtf.gif
Crocadok
Smash de Lapis-Lazulli
Smash de Lapis-Lazulli
avatar

Masculin Age : 111

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Sam 30 Mar 2013, 10:58

Ce fut très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crocadok.deviantart.com/
Deiv
Smash d'Agathe
Smash d'Agathe
avatar

Masculin Age : 27
Version(s) : Wii U + 3DS
Perso. fav. : Samus

Carrière de Smasheur
Équipe: DAPF'T

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Sam 30 Mar 2013, 11:03

Je ne connaissais même pas le nuage d'Oort, sinon j'avoue que je suis impressionné que tu connaisse tout ce que j'ai mis ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phitouppe
Admin
Admin
avatar

Masculin Age : 23
Version(s) : Wii U + 3DS
Perso. fav. : Gros Poulet

Carrière de Smasheur
Équipe: DAPF´T

MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs ! Mer 10 Avr 2013, 23:12

Chacun son domaine :o)) je m'y intéresse depuis que j'ai 6ans, mon premier mot c'était "lune"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs !

Revenir en haut Aller en bas
 

La Système solaire, son étoile et ses planètes - La chronique des trucs !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Nommer les planètes de notre système solaire.
» Metal adventure
» [Héritage] MOC : Kizenhrak le Ce-Matoran (Exo-6)
» [Aide] Les Émoticônes du Forum
» Fizone, empereur du système solaire en devenir.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Super Smash Bros. Wii U & 3DS : le forum :: Loisirs :: Rien du tout-